Le Parti Ecologique Ivoirien



  Cinquantenaire / Présents à Brazzaville 14 Chefs d’Etat Africains narguent Gbagbo


Rejoignez-nous sur 

lundi 16 août 2010 - Par L'Intelligent d'Abidjan


    Le cinquantenaire du Congo Brazzaville a été célébré le dimanche 15 Août 2010 avec faste en présence de 14 Chefs d’Etat Africains dont Abdoulaye Wade, Blaise Compaoré (…) et la France. A l’analyse, ces Chefs d’ Etat qui n’ont pas pris part aux festivités marquant les 50 ans de la Côte d’ Ivoire le 7 Août dernier, donnent raison à tous ceux qui pensent qu’ils avaient envie de narguer Laurent Gbagbo le grand absent à cette fête congolaise, en faisant le plein à Brazza.

Malgré les explications du Président de la République Laurent Gbagbo sur les raisons de l’absence de ses pairs Africains au cinquantenaire de la Côte d’Ivoire le 7 Août 2010 au palais présidentiel au Plateau, selon lequel il n’a pas voulu en faire une grande fête, tout porte à croire que cette cérémonie a été boudée. Même si le vice-président du Nigréria Mohammed Namadi Sambo, a répondu présent. ‘’Je voudrais faire une remarque ; c’est que nous n’avons pas voulu faire une grande fête. On a fait une petite fête. Une cérémonie de prise d’armes comme les autres années. On fera un grand défilé. Un défilé, c’est une démonstration de joie, d’unité pacifique. On fera notre grand défilé quand les élections seront passées. Donc, on fait une prise d’armes et on fera le grand défilé, après. C’est pourquoi, nous n’avons pas invité nos collègues (ses homologues africains). Ils sont au courant, puisque je les ai avertis à chaque fois et partout où je suis passé, j’ai parlé avec eux, les Chefs d’Etat africains. Mais, nous avons voulu quand même marquer de façon symbolique cette cérémonie, avec 16 drapeaux, parce que nous sommes 17 à avoir eu nos Indépendances en 1960. Mais, moins nous, cela fait 16. Avec 16 drapeaux des autres pays, nous avons voulu montrer la solidarité avec les autres’’, avait rassuré le Président de la République de Côte d’Ivoire. Aux côtés de Denis Sassou Nguesso qui cumule ainsi ses vingt-six ans de pouvoir, les 14 Chefs d’Etat africains n’ont pas boudé leur plaisir en prenant part à la célébration du Cinquantenaire du Congo. Le Chef de l’Etat Congolais a pu communier avec ses pairs du Togo Faure Gnassingbé, du Bénin Thomas Yayi Boni, du Tchad Idriss Deby Itno, du Burkina Faso Blaise Compaoré, de Sao Tomé et Principe Fradique de Menezes, du Cameroun Paul Biya, de la République démocratique du Congo Joseph Kabila, du Gabon Ali Bongo Ondimba, du Mali Amadou Toumani Touré, de la République centrafricaine François Bozizé, du Sénégal Abdoulaye Wade, de l’Angola José Edouardo Dos Santos, du Cap Vert Pedro Pires et de la Zambie, Rupiah Banda. Quant aux invités d’honneur, des troupes étrangères, venues de France, Bénin, Libye, Maroc, Gabon, Cameroun et Angola, elles ont donné un cachet particulier à ce défilé surtout avec la présence de la France par une section de 30 hommes de la 2ème Compagnie du 6ème Bataillon d’Infanterie de Marine (Bima), partie intégrante des forces françaises du Gabon. Onze des quatorze Chefs d’Etat présents au Congo hier dimanche 15 Août, étaient également à la fête de la célébration du 14 Juillet 2010 à Paris aux côtés de Nicolas Sarkozy. Et sans le Président Laurent Gbagbo pour ‘’un contentieux qui n’est pas encore vidé’’. Curieusement tout cela se passe comme si ces Chefs d’Etat avaient reçu des ordres de Paris depuis le boycott du 14 juillet par Laurent Gbagbo. Même si le Président Ivoirien a décidé d’organiser un grand défilé après les élections, cela ne devait pas empêcher les Présidents Blaise Compaoré de surcroît Facilitateur dans la crise ivoirienne, Faure Gnassingbé, Yayi Boni et Salou Djibo tous membres du Conseil de l’Entente, de prendre part aux festivités marquant le cinquantenaire de la Côte d’Ivoire. Cette coalition de Chefs d’Etat qui tend à isoler le Président, est la preuve qu’une conspiration « tout sauf Laurent Gbagbo » est en marche

Dosso Villard


Source : ivorian.net

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page