Le Parti Ecologique Ivoirien



Chefs d’Etat africains : musulmans ou chrétiens… mais aussi franc-maçon


Rejoignez-nous sur 

lundi 07 fevrier 2011 - Par L'Intelligent d'Abidjan


  L’appartenance religieuse des chefs d’Etat africains, fait souvent débat, et suscite parfois une controverse, au sein de la communauté spirituelle africaine. Et, pour cause, plusieurs hommes d’Etat africains, surtout de l’Afrique de l’Ouest et centrale, sont chrétiens, musulmans, mais aussi franc-maçon. Conséquences, je ne sais plus, à quel bloc monolithique appartiennent ces chefs d’Etat africains, qui, à mon avis, ne savent plus à quel Dieu se vouer. Néanmoins, ces chefs d’Etat africains, adeptes de la franc-maçonnerie, revendiquent que leur nouvelle ‘’alliance’’ a pour but, la fraternité entre tous les hommes et le progrès de l’humanité. Mais à l’analyse, c’est bien cela aussi le but des religions révélées particulièrement, l’islam et le christianisme, qui concilient les exigences de la raison humaine, et celle de la foi en Dieu. Personnellement, je ne vois plus une autre forme de spiritualité qui peut perfectionner le progrès de l’humanité, en dehors des religions révélées. Mais quand on observe les africains adeptes de la franc-maçonnerie, leur revendication ‘’spirituelle’’ est régulièrement de dominer les autres. Ils vont de l’enrichissement matériel au bonheur politique. A la pratique, pour moi, c’est une déviation ‘’spirituelle’’. Musulman à N’djamena, Libreville, Bamako, chrétien à Brazzaville, ces chefs d’Etat d’Afrique ont tout simplement à cœur de ‘’gonfler’’ leur popularité. De l’Afrique de l’Ouest, à l’Afrique centrale, ils n’ont d’autre choix que celui ‘’d’écraser’’ les autres, et comptabiliser leur bonheur, au nom de la culture et de la puissance franc-maçonnique. Une véritable déviation spirituelle. Car, pour moi, les chefs d’Etat africains, particulièrement d’obédience islamique, et chrétienne, qui ont choisi, la franc-maçonnerie, comme méthodologie, ne ‘’fonctionnent’’ et ne se ‘’fondent’’ que sur leur charisme, qui va du bonheur politique à l’enrichissement, au nom de la culture et de la puissance franc-maçonnique. C’est vrai, que l’islam et le christianisme, ont aujourd’hui de grandes variétés d’attitudes et de pratiques. Cependant, et à mon avis, l’islam et le christianisme, ont à l’intérieur de leur culture de quoi rendre impossible d’épouser d’autres ‘’attitudes et pratiques’’ clandestines’’. Mais aujourd’hui, Dieu voit, que l’islam et le christianisme révélés par lui-même, sont pratiquement malmenés par des exigences de la raison humaine. Et, de nombreux musulmans et chrétiens sont devenus franc-maçon. Mais, je suis certains, que beaucoup de ces personnes ‘’converties’’ à la franc-maçonnerie, ne comprendront pas pourquoi, je suis horrifié… Et d’ailleurs, pour eux, où est le scandale et de si choquant à être musulman, chrétien, puis franc-maçon ? Et pourtant, dans mes recherches, il y a un cliché largement répandu : qu’on ne peut pas être musulman, ou chrétien, et en même temps franc-maçon, réputé aux yeux de l’islam et du christianisme, comme ‘’satanique’’. Et c’est ici que je m’interroge : quelle est l’appartenance spirituelle exacte des chefs d’Etat d’Afrique centrale et de l’Ouest ? Chaque année, ces chefs d’Etat, membres de la ‘’franc-maçonnerie’’ se rencontrent en France, se succèdent dans les ‘’grades’’ et ‘’loges’’, de franc-maçonnerie. Des cérémonies retransmises parfois, par les télévisions françaises et africaines. Tenez-vous bien. La franc-maçonnerie a un succès, surtout en Afrique de l’Ouest et centrale. La ‘’piste’’ la plus restaurée à l’époque était celle de Paris – Libreville – Abidjan – : Jacques Chirac, Omar Bongo, Félix Houphouët-Boigny. Et, c’est à partir de ce moment précis, que la pratique et la tendance de la ‘’franc-maçonnerie va évoluer, et sa consommation deviendra politique… très très forte en Afrique de l’Ouest et centrale. Les plus grands franc-maçons occidentaux enseigneront aux franc-maçons africains que leur statut social, et économique sera élevé. Voilà la réalité : la course au bonheur, à l’argent, l’honneur et le pouvoir politique. A la limite, que la franc-maçonnerie peut reconstruire le monde. Mais ce que vous ne savez pas la franc-maçonnerie reste dans la logique de la France, le meilleur des réseaux alternatifs de sa coopération en Afrique de l’Ouest et centrale. Et, parfois, Paris, par manque de courage, passe par les franc-Maçons africains pour installer son poids diplomatique, et revendiquer le bien-être de sa coopération, malheureusement désastreuse aujourd’hui, en terme principalement diplomatique et politique.

Par Ben Ismaël


Source : ivorian.net

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page